CNFG

Comit National Fran ais de G ographie

Evènements à venir

se_module_calendrier_71 - style=default - background=
<<   201602<20171 Février 2017 >20173   >>201802
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          
71201702

Recherche sur le site



Festival International de Géographie de Saint-Dié

le Congrès UGI Paris 2022

Logo

 

Le CNFG propose d’organiser à Paris le Congrès exceptionnel de l’Union Géographique Internationale, qui célèbrera en 2022 l’anniversaire des cent ans de sa fondation.

Cette proposition est faite en partenariat avec les collègues géographes belges, avec le soutien notamment du Comité National Belge de Géographie, de la Société Royale de Géographie, et de la Société de Géographie de Liège. En effet, la fondation de l’UGI, en 1922, a eu lieu à Bruxelles, sous l’égide du Prince Bonaparte, alors président de la Société de Géographie française, et qui a été élu premier président de l’UGI. Le premier congrès de l’UGI s’est tenu l’année suivante à Anvers.

Il est donc apparu particulièrement symbolique de proposer une candidature française, voire franco-belge. Le choix de Paris s’inscrit également dans l’histoire de l’UGI, suite à la place de la géographie française lors de la fondation de l’UGI, puis de manière plus large dans l’ensemble de l’histoire de l’UGI. Le dernier Congrès UGI s’étant tenu en France avait eu lieu à Paris, en 1984.

Le projet « Paris 2022 » consiste à proposer un Congrès exceptionnel, mettant l’accent sur les acteurs de la géographie : les géographes, mais aussi les acteurs institutionnels, les chercheurs de disciplines connexes, ainsi que toutes celles et ceux qui font de la géographie… parfois sans le savoir !

L’objectif est d’accueillir 2000 participants. Mais au-delà de l’objectif quantitatif, le CNFG se propose aussi de faire de ce Congrès un événement politique et institutionnel majeur. Il s’agit non seulement du centenaire de l’UGI, donc d’un anniversaire important, mais également d’un moment jalon, où se poseront des questions de fond sur le futur de la géographie dans un contexte mondialisé.

Le thème du congrès sera « le temps des géographes ». Ce thème, développé par la suite dans ce dossier, souhaite interroger la notion de temps dans les différentes branches de la géographie,

tout en mettant l’accent sur l’histoire de l’UGI et les prospectives à proposer. La mention des « géographes » plutôt que de « la géographie » permet d’insister sur le rôle des hommes et des femmes dans la recherche géographique et dans tous les domaines d’application de la géographie.

Ce congrès donnera ainsi l’occasion de revenir sur le rôle spécifique de la géographie et des géographes dans nos sociétés. Il s’agira d’appréhender les rapports entre géographie, géographes et éducation, tout comme le lien qu’ils entretiennent dans les systèmes éducatifs avec l’histoire et les historiens ; autrement dit sera questionné la façon dont notre discipline s’inscrit dans la formation des futurs citoyens et s’articule avec d’autres champs disciplinaires. Il s’agira aussi d’examiner les formes que prennent les relations entre les géographes, la géographie et les politiques publiques (environnement, risques, santé, urbanisme, transport, agricole, aménagement du territoire…) et leur évolution dans le temps. Enfin, à travers les applications de la géographie et le rôle de certains géographes, le congrès s’attachera à décrypter les relations multiples entre géographie physique et géographie humaine, entre géographes aux questionnements, méthodes et outils différents et parfois complémentaires.

Les dates proposées pour le Congrès sont les 18-22 juillet 2022 ; dates qui permettent aux participants venant de loin de rester plus longtemps s’ils le souhaitent en Europe, tandis qu’elles conviennent également aux Européens qui auront, pour la plupart, terminé leur année universitaire, tout en étant encore dans une dynamique de travail.

Ce congrès de 2022 se veut enfin un rendez-vous exceptionnel également sur le plan politique : notre ambition est de mobiliser des institutions nationales et internationales d’envergure (UNESCO, ICSU…) pour réfléchir à leur articulation avec le monde de la géographie.

 

Vous pouvez consulter le document PDF ci-dessous pour plus d'informations

Télécharger le document (PDF)